©Le Coin : Textes_Dispositifs

Dispositifs.

Les Ateliers Artistiques.

    Les ateliers artistiques des lycées et collèges offrent aux élèves volontaires une pratique artistique approfondie et une ouverture sur l'art vivant.
    Ils enrichissent le projet culturel de l'établissement.
    Ces ateliers sont encadrés par des enseignants avec le concours d'artistes partenaires, généralement financés par la Direction régionale de Affaires culturelles (DRAC).

Les classes à Projet Artistique et Culturel.

  • Les classes √† PAC √† l'√©cole primaire

    >Finalités :
    -R√©duire les in√©galit√©s d'acc√®s aux Ňďuvres et aux pratiques artistiques.
    -Développer l'intelligence sensible et créatrice insuffisamment sollicitée et valorisée dans le système scolaire.
    >Le projet :
    -s'adresse à toute la classe,
    -s'appuie sur les programmes et s'inscrit dans les horaires habituels,
    -s'inscrit dans le projet d'école et dans une politique locale en faveur des arts et de la culture,
    -implique un partenariat,
    -concerne tous les domaines artistiques et culturels (par exemple :arts du go√Ľt, design, culture scientifique et technique, musique, danse, arts de la rue, cirque, po√©sie, th√©√Ętre, cin√©ma, photographie, arts plastiques etc.),
    prévoit des situations pédagogiques permettant d'acquérir des notions et des techniques, de rencontrer créateurs et professionnels, de découvrir des ouvres, de commencer à élaborer des jugements,
    -aboutit à une réalisation présentée si possible à un public,
    se traduit par une trace personnelle à l'élève : journal de bord ou cahier-mémoire.
    >Classes à projet artistique et culturel :
    Pour les écoles les dossiers ainsi que la date de retour seront communiqués par les inspections académiques.

  • Les classes √† PAC au coll√®ge

    >Finalités :
    -R√©duire les in√©galit√©s d'acc√®s aux Ňďuvres et aux pratiques artistiques.
    -Développer l'intelligence sensible et créatrice insuffisamment sollicitée et valorisée dans le système scolaire.
    -Favoriser un rapport individuel et personnel avec les arts et la culture.
    -Rendre évidente pour les élèves la complémentarité entre les enseignements.
    >Les principes d'action :
    -Etablir des passerelles entre un domaine culturel et artistique et d'autres domaines de connaissance.
    -Associer des enseignants et des praticiens d'un art (artistes, gens de métier) ou d'un domaine culturel (conservateurs, chercheurs.) dans une approche culturelle commune.
    -Aboutir dans toute la mesure du possible à une production/restitution aux formes les plus diverses devant un public.
    >Le projet :
    -s'adresse à toute une classe,
    -s'inscrit dans les programmes et les horaires réglementaires,
    prend appui sur les enseignements obligatoires,
    associe l'ensemble des professeurs quelle que soit leur discipline,
    implique obligatoirement une association et un travail commun avec des artistes et des gens de métier du domaine artistique et culturel,
    s'inscrit dans le projet d'établissement et est présenté au conseil d'administration ...
    -prévoit des situations pédagogiques permettant d'acquérir des notions et des techniques, de rencontrer créateurs et professionnels, de découvrir des ouvres, de commencer à élaborer des jugements,
    -aboutit à une réalisation présentée si possible à un public,
    -se traduit par une double évaluation : celle des acquis personnels des élèves (en termes de savoirs, savoir-faire et d'innovation au sein du groupe) et celle du processus de réalisation du projet.

  • Les classes √† PAC au lyc√©e professionnel

    >Finalités :
    -R√©duire les in√©galit√©s d'acc√®s aux Ňďuvres et aux pratiques artistiques.
    -Compléter et enrichir le processus d'apprentissage professionnel.
    -Favoriser l'expression individuelle des élèves et la construction de leur personnalité.
    -Favoriser l'articulation entre les différentes disciplines.
    -Créer des liens entre pratique professionnelle et pratiques culturelles et artistiques.
    -Enrichir et ouvrir les formations des lycées professionnels.
    >Les principes d'action :
    -Etablir des passerelles entre au moins deux domaines culturel et artistique (afin de tenir compte des intérêts artistiques de chaque élève) et les enseignements dispensés.
    -Associer des enseignants et des praticiens d'un art (artistes, gens de métier) ou d'un domaine culturel (conservateurs, chercheurs.) dans une approche culturelle commune.
    -Aboutir dans toute la mesure du possible à une production/restitution aux formes les plus diverses devant un public.
    >Le projet :
    -s'adresse à toute une classe,
    -s'inscrit dans les programmes et les horaires réglementaires,
    -prend appui sur les enseignements obligatoires,
    -associe l'ensemble des professeurs volontaires quelle que soit leur discipline,
    -est compatible avec un PPCP,
    -implique obligatoirement une association et un travail commun avec des artistes et des gens de métier du domaine artistique et culturel,
    s'inscrit dans le projet d'établissement et est présenté au conseil d'administration ...
    -prévoit des situations pédagogiques permettant d'acquérir des notions et des techniques, de rencontrer créateurs et professionnels, de découvrir des ouvres, de commencer à élaborer des jugements,
    -aboutit à une réalisation présentée si possible à un public,
    se traduit par une double évaluation : celle des acquis personnels des élèves (en termes de savoirs, savoir-faire et d'innovation au sein du groupe) et celle du processus de réalisation du projet.

L'accompagnement éducatif.

    Pratiques artistiques et culturelles

    L'accompagnement √©ducatif vise √† repenser l'organisation du temps scolaire pour permettre la mise en place d'activit√©s nouvelles propos√©es aux √©l√®ves apr√®s les cours. La circulaire N¬į2007-115 DU 13-7-2007 parue au B.0. n¬į 28 du 19 juillet 2007, propose trois domaines √©ducatifs consid√©r√©s comme essentiels √† un parcours de r√©ussite : l'aide aux devoirs et aux le√ßons, la pratique sportive, la pratique artistique et culturelle. Pour r√©pondre √† cette circulaire et aussi aux priorit√©s de l'acad√©mie de Cr√©teil, les objectifs ci-dessous sont √† retenir pour la mise en Ňďuvre de l'accompagnement √©ducatif, dans le domaine culturel :

    Contribuer, chez tous les élèves, à " l'éveil de la conscience, de l'intelligence, de la curiosité " en prolongeant, sous d'autres formes que celles pratiquées en cours, le contact avec toutes les formes de l'art et de la culture ;

    Favoriser, autant que possible, l'accès à la création ;

    Permettre le développement d'une culture intégrée à tous les enseignements ;

    Faire rayonner dans l'ensemble de l'établissement les pratiques réservées habituellement à quelques-uns ;

    Développer l'autonomie et l'envie de réussir de tous les collégiens ;
    Faire émerger les potentialités de tous les élèves, y compris de ceux n'ayant pas besoin de soutien (parcours d'excellence).

    Pour atteindre ces objectifs, nous recommandons aux établissements les modalités suivantes :

    Organiser l'accompagnement autour des projets garantissant la cohérence des actions dans le cadre du projet d'établissement ;
    Bien définir avec les élèves la notion de volontariat et d'engagement requis dans ce dispositif et les responsabiliser ;
    Concevoir des projets adaptés au contexte de l'établissement et aux besoins des élèves ;
    Etablir, autant que possible, des passerelles entre le temps pédagogique des cours et les actions inscrites dans le temps de l'accompagnement éducatif ;
    Prendre appui sur l'existant, mais pour aller plus loin, pour travailler différemment, de manière à toucher le maximum d'élèves ;
    Envisager des projets de durée plus ou moins longue, rythmant l'année scolaire et donc ne se déroulant pas obligatoirement sur l'ensemble de l'année scolaire ;
    Penser aux liaisons intercycles et interdegrés (CM2 / 6ème, 3ème / secondes)
    Favoriser les projets en pluridisciplinarité et le croisement des arts ;
    Encourager toutes les formes de partenariats après s'être assuré de leur pertinence et privilégier les partenariats de proximité (structures culturelles, collectivités territoriales, associations) ;

    Recourir au réseau des professeurs-relais en institutions culturelles